Dossiers

Tout au long de l'année, Regards sur la Terre propose des dossiers thématiques explorant des questions d'actualité et de développement durable.

Les zones grises de la mondialisation : réintégrer les territoires sans gouvernance

15 mar 2017

Les « zones grises », définies comme des « espaces de dérégulation sociale, de nature politique ou socio-économique, (…) où les institutions centrales ne parviennent pas à affirmer leur domination, laquelle est assurée par des micro-autorités alternatives » (Minassian, 2011) constituent un enjeu majeur de gouvernance internationale de la mondialisation. Ces aires de chaos politique et de conflits armés, où le droit et la légitimité sont contestés par une partie croissante des populations qui les occupent, témoignent d’une géopolitique en recomposition.

Fonder les politiques publiques sur les sciences et la connaissance

Date: 25 oct 2016

Le succès du GIEC et l’autorité accordée à ses travaux reconnus par l’attribution du prix Nobel ont mis en lumière l’importance non seulement du travail scientifique appliqué à la connaissance et à la gestion des enjeux globaux et régionaux, mais aussi de l’organisation et la diffusion de ces travaux pour peser sur les décisions. D’autres processus globaux cherchent à adapter le modèle, notamment en se dotant d’un organe d’évaluation propre.

Vaincre les inégalités

Date: 24 oct 2016

Le monde en 2015 n’a jamais été aussi riche, si la richesse se mesure à l’aune des biens et services consommés et produits. Et cette richesse n’a jamais été aussi inégalement répartie. La part de la richesse nationale possédée par les 1 % ou les 10 % les plus riches retrouve, dans les pays où les données fiscales sont disponibles, les niveaux records du début du siècle passé. La hausse des inégalités que l’on observe au sein des pays s’observe également à l’échelle du monde. En 2016, la moitié de la richesse mondiale sera détenue par 1 % de la population de notre planète.

Produire et consommer durablement

Date: 21 oct 2016

Le Sommet de la Terre sur l'environnement et le développement tenu à Rio en 1992 a ouvert la recherche collective de la durabilité, notamment en préconisant l'élimination des modes de production et de consommation non durables. La problématique posée, les solutions envisagées se sont très vite concentrées sur des innovations techniques capables de limiter l’empreinte environnementale de nos modes de production. Cette question est déjà éminemment complexe : ce qui peut apparaître comme une politique efficace dans un domaine peut avoir des répercussions néfastes dans un autre.

Construire un monde durable

2015 est une année véritablement charnière pour la coopération internationale pour le développement, puisque seront définis, lors du Sommet de New York du mois de septembre, les Objectifs de développement durable (ODD) pour les quinze années à venir.

Les promesses de l’innovation durable

Le Dossier 2014 de Regards sur la terre a pour ambition de décortiquer et analyser les rouages de l’innovation, considérée comme la nouvelle clé du développement durable. Véhicules électriques, agriculture biologique, énergies renouvelables, e-learning : l’essor de ces technologies émergentes et modèles alternatifs génère l’espoir d’un développement plus décentralisé, frugal, flexible et démocratique, que les modèles déployés au cours du XXe siècle.

Réduire les inégalités : un enjeu de développement durable

Le Dossier 2013 de Regards sur la terre revient sur l'un des grands objectifs du millénaire pour le développement durable, la réduction des inégalités sociales et explore les conséquences de cet impératif dans les domaines clés de la santé, de l'éducation ou de l'urbanisme.

Il explore les positions et les possibilités d'une convergence des niveaux de vie dans un contexte où les rendements de la mondialisation décroissent, les limites de la planète et l’intensité du réchauffement climatique se précisent et s’annoncent, à chaque rapport, toujours plus sévères.