L'héritage fait de nouveau la richesse

Les flux d'héritage ont culminé à la fin du xixe siècle, période durant laquelle le taux de rendement du capital pouvait être jusqu'à cinq fois supérieur au taux de croissance. Après une chute consécutive aux deux guerres et une stabilisation basse pendant les Trente Glorieuses, ces flux repartent à la hausse depuis les années 1980, à nouveau sous l'effet d'une rémunération du capital supérieure à la croissance.
Afficher les médias