Le blé et le changement climatique

Régions:
Par rapport à un scénario de référence d'augmentation des rendements du blé grâce aux progrès technologiques, la simulation des effets du changement climatique (pour le scénario A1B du Giec, où les émissions de gaz à effet de serre augmentent jusqu'en 2050 et restent importantes jusqu'en 2100) montre des résultats convergents concernant des réductions importantes des rendements du blé espérés dans de nombreuses régions du monde (Europe, Afrique du Nord et subsaharienne, Amérique latine), et des augmentations dans de rares situations, comme en Asie centrale. L'ampleur de ces variations est encore incertaine, comme le montrent les différences entre les deux modèles climatiques utilisés.
Afficher les médias