La recherche agronomique, enfin la priorité des pays du Sud ?

Régions:
Les pays développés représentent plus de la moitié des investissements publics dans la recherche agricole à l'échelle mondiale. Même si les montants sont encore bien faibles, les budgets sont également en forte croissance dans beaucoup de pays du Sud. En Afrique subsaharienne, après une période de décroissance pendant les années 1990, ces investissements ont à nouveau crû dans les années 2000. Cette croissance reste un fort enjeu pour éviter que ces pays ne soient entièrement dépendants de systèmes de recherche extérieurs, même si les centres du CGIAR sont censés avoir pour objectif de développer des recherches avant tout utiles à ces pays.
Afficher les médias