Indice de pauvreté multidimensionnelle des États indiens, 2000-2008

L'IPM permet de dépasser l'approche purement économique (par le revenu) des conditions de vie. Calculé à l'échelle infra-étatique, il permet alors de comparer les États indiens avec d'autres pays du monde à la fois sur la part de la population touchée et sur le nombre d'individus concernés. Ainsi, en termes de ratio, les niveaux les plus bas (à Delhi) sont proches de ceux de la Chine, alors que les plus hauts (au Bihar) sont comparables à ceux de la Sierra Leone. Quant aux effectifs, les pauvres sont plus nombreux dans le seul Uttar Pradesh qu'au Nigeria.

Afficher les médias