Être bien nourri, c'est une question aussi quantitative que qualitative. Être mal nourri, également : on peut avoir faim, on peut aussi avoir une alimentation très déséquilibrée. Les études montrent que dans bien des cas, les deux se surajoutent : l'alimentation des populations qui souffrent de déficit quantitatif est aussi déséquilibrée.

Afficher les médias