Ce qu'on sait de la faim

Les médias retiennent généralement, comme une barrière symbolique, le chiffre d'un milliard de personnes souffrant de la faim. Si la méthode utilisée par la FAO pour calculer ce chiffre est aujourd'hui discutée, on sait que le chiffre absolu de la population sous-alimentée reste supérieur au premier des huit objectifs du Millénaire pour le développement - diviser par deux la proportion de la population souffrant de la faim entre 1990 et 2015. On peut néanmoins saluer les efforts faits pour éviter que la part de la population sous-alimentée augmente au même rythme que la population mondiale totale, avec des enjeux propres à chaque région : malgré la révolution verte, beaucoup de pauvres en Asie souffrent encore de la faim ; en Amérique latine, des programmes spécifiques semblent avoir porté leurs fruits ; en Afrique, l'enjeu reste avant tout démographique ; dans les pays développés, la croissance d'inégalités génère des situations de sous-alimentation mal référencées dans les statistiques globales.

Afficher les médias