Raphaël Jozan

Raphaël Jozan est ingénieur des Ponts, des Eaux et des Forêts et docteur en Sociologie. Ses travaux portent sur la gestion des ressources naturelles renouvelables, en particulier l’eau, et à leurs usages agricoles et hydro-électriques. Il s'intéresse en particulier aux dispositifs de mesures et de calculs (statistiques, modélisations …) dans la décision publique. Sa thèse, les débordements de la mer d’Aral, a reçu le prix du Monde de la recherche universitaire en 2012, décerné par le sociologue Edgar Morin. Spécialisé sur les pays de l’ex-URSS et les économies de transition, il a exercé le rôle de conseiller du ministre de l’Economie et du Développement durable de la Géorgie, en 2011 et 2012. Il est actuellement rédacteur du Tableau de bord des pays d’Europe centrale et orientale et d’Eurasie, publié par le CERI, Science Po. Il collabore au projet de recherche franco-allemand « Histoire environnementale de l'Union soviétique tardive et des États post-soviétiques ». Chercheur associé au Laboratoire Techniques, Territoires et Société (LATTS), il participe au Groupe de travail « Métabolisme urbains » du Labex « Futurs urbains ». Il a été rédacteur en chef adjoint de la revue Afrique contemporaine, et directeur associé à l’annuel du développement durable, Regards sur la Terre, publié par l’AFD, l’IDDRI et le think-tank indien TERI.